DANCE EUROPE EN FRANÇAIS

Dance Europe en Français
Actualités, Annonces et Événements à venir pour nos lecteurs francophones

  Opéra de Paris dans Don Quichotte de Noureev. Photo: Emma Kauldhar

PARIS - Au programme 


OLI SPEERS

En janvier, Paris offre un éventail de propositions en matière de danse pour fêter le nouvel an comme il se doit! À partir du 16 au Théâtre du Rond Point, Jean-Claude Gallotta avec My Ladies Rock convoque les voix des femmes, rockeuses et pionnières, telles qu'Aretha Franklin, Patti Smith ou encore Joan Baez et Tina Turner.

Le Théâtre de la ville continue à proposer une programmation hors les murs, ce mois-ci à l'Espace Pierre Cardin (avec Anne Teresa de Keersmaeker entre autres) et au Centre Pompidou. Les esthétiques colorées et surréalistes de Momix peuvent s'apprécier au Théâtre des Champs Élysées. Et les Ballets de Monte Carlo nous rendent visite à Saint Quentin en Yvelines du 26 au 28 avec leur programme Aleatorio de Maillot et Bella Figura de Kylián.

Opéra de Paris - Isaac Hernández artiste invité de l'English Narional Ballet

À Bastille avec l'Opéra de Paris les représentations de Don Quichotte de Noureev continuent jusqu'au 6 janvier. On peut apprécier les binômes Albisson/Paquette, Ould-Braham/Heymann et Renavand/Isaac Hernández (artiste invité de l'English National Ballet) dans les premiers rôles. DISTRIBUTION

Le 20 janvier au musée d'Orsay, projection du ballet Joyaux de Balanchine avec Kader Belarbi, Laëtitia Pujol, Clairemarie Osta, Aurélie Dupont, Marie- Agnès Gillot, Agnès Letestu, Jean-Guillaume Bart, capté à l'Opéra de Paris. INFO

Également au musée d’Orsay, et jusqu'au 25 févier, Degas Danse Dessin. Hommage à Degasavec Paul Valéry. A l'occasion du centenaire de sa mort, le musée d'Orsay rend hommage à Edgar Degas (1834-1917) avec une exposition dont le fil conducteur est l'ouvrage méconnu de l’écrivain, poète et penseur Paul Valéry (1871-1945). INFO

À Chaillot - Théâtre National de la Danse, vous pouvez voir la création signée par Découflé intitulée Nouvelles Pièces Courtes, ou encore profiter de leur Festival Nordique qui rend hommage à des artistes Scandinaves et leur courant d’art  foisonnant. On peut notamment y découvrir les ballets de Cullberg ou Göteborg.

C'est le moment de prendre de bonnes résolutions, programmez dès à présent votre rentrée artistique! 

PARIS
Palais Garnier
08 92 89 90 90 / 
01 71 25 24 23
www.operadeparis.fr
Opéra de Paris
Onegin 9, 10, 11, 13, 14, 15, 16, 17, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 27, 28/02, 1, 2, 3, 5, 6, 7/03.

Opéra Bastille
08 92 89 90 90 / 
01 71 25 24 23
www.operadeparis.fr
Opéra de Paris 
Don Quichotte 30/12, 2, 3, 4, 5, 6/01,19:30.

Théâtre des Abbesses
01 42 74 22 77
www.theatredelaville-paris.com
Ambra Senatore/CCN de NantesScena Madre 1 - 4/02.

Espace Pierre Cardin
www.theatredelaville-paris.com
Salva Sanchis/Anne Teresa de Keersmaeker/RosasA Love Supreme 9 - 20/01.
Wang Ramirez/Nitin Sawhney Dystopian Dream 25/01 - 26/05.

Centre Pompidou
01 42 74 22 77
www.theatredelaville-paris.com
Daniel Linehan/Hiatus Flood 17 - 20/01.

Les Ballets de Monte Carlo dans Aleatorio. Photo: Alice Blangero

ST QUENTIN EN YVELINES
Théâtre de Saint Quentin en Yvelines 
www.balletsdemontecarlo.com
Les Ballets de Monte-Carlo  
Aleatorio/Bella Figura 26 - 28/01.


PAS CROISÉS - Musée National Marc Chagall

Réalisés par Mimoza Koike (danseuse soliste aux Ballets de Monte-Carlo) en collaboration avec Asier Edeso (danseur aux Ballets de Monte-Carlo), Rémi Lesterle et Agnès Roux (artistes à media multiples)

24 novembre 2017 | 20h00
16 mars 2018 | 20h00
Musée National Marc Chagall, Nice

La Danse au Musée reprend cette saison avec une nouvelle artiste des Ballets de Monte-Carlo, la danseuse Mimoza Koïke, entourée d’une équipe artistique réunie pour réaliser une performance dansée, musicale et visuelle. Pour le premier rendez-vous de novembre, les artistes proposent une réflexion autour des idées d’« apesanteur », « mémoire »  et « identité » qui émanent des œuvres des collections temporaires du Musée. Une visite guidée originale, à l’issue de laquelle le public est invité à rencontrer les artistes. Une co-production Ballets de Monte-Carlo et Musées Nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes. Tarifs : 10€, jeunes et étudiants : 5€  


Opéra de Paris - Alice Renavand dans Le Songe d'une nuit d'été.
Le Songe d'une nuit d'été de Balanchine
OLI SPEERS


La pièce incontournable de Shakespeare démarre avec les intrigues habituelles du premier acte. Les relations entre les personnages sont essentielles ici, mais on profite également de la comédie et de l’espièglerie. Le second acte évoque une série de divertissements donnés pour le mariage des amants, offrant à voir des danses intéressantes, et quelques autres beaux moments qui restent en mémoire après le spectacle. Crée en 1962, avouons que le ballet paraît parfois un peu daté. Ce n’est pas tant la chorégraphie qui trahit l’âge de l'œuvre mais plutôt la mise en scène et la pantomime LIRE LA SUITE


Opéra de Paris dans Tar and Feathers. © Emma Kauldhar
Jirí Kylián
FRANÇOIS FARGUE


Aurélie Dupont aura donc choisi de remplacer la soirée Tudor/Millepied par un programme Kylián. Millepied aurait annoncé ne pas pouvoir assurer sa nouvelle création. Dommage. Chorégraphe plus axé sur l’abstraction, on aurait aimé découvrir ce qu’il avait imaginé faire autour de la célébrissime chanteuse Barbara. Et puis, le célèbre Tudor reste largement méconnu en France. On ne présente en revanche plus Kylián, habitué de ces lieux. Ni Bella Figura, œuvre phare du maitre Tchèque, qui ouvrait cette soirée. Pièce funambule, quasi somnambule, Bella Figura est un rêve éveillé qu’un seul faux pas suffirait à briser. Mais les danseurs de l’opéra sont suffisamment experts en cette matière des songes pour faire vivre le rêve sans écueil. En apesanteur dans les lourds replis de velours d’un rideau de scène, Eva Grinsztajn est fabuleuse. LIRE LA SUITE



Opéra de Paris - Léonore Baulac et Germain Louvet dans Sonatine de Balanchine. © Emma Kauldhar

Opéra de Paris - George Balanchine
OLI SPEERS

L'Opéra de Paris nous a présenté un programme varié de ballets de George Balanchine. Nous apprécions la palette riche de ce chorégraphe, même si la soirée était peut-être un peu longue au final. Le spectacle s'est ouvert avec Mozartiana, un ballet assez peu remonté malgré son intérêt artistique évident. On retrouve ici l'amour de Balanchine pour la danse baroque. Mathias Heymann dans le premier rôle était remarquable avec sa technique brillante et son charisme contagieux. Sa partenaire, Myriam Ould-Braham paraissait un peu effacée à côté de lui, son corps et ses facilités font rêver certes, mais son interprétation un peu naïve manquait de rayonnement. Dans le rôle soliste, Fabien Révillion nous a éblouit par son énergie et son caractère dans une variation difficile. LIRE LA SUITE


Le Ballet Bolshoi - Anna Tikhomirova dans Flames de Paris de Ratmansky

Le Bolshoi Ballet en Londres
LYDIA RADETSKY

Cette année nous célébrons le 60ème anniversaire depuis que le Bolshoi Ballet a donné ses premiers spectacles à Londres. C'était également la tournée inaugurale au Royaume-Unis avec leur nouveau directeur Makhar Vaziev qui a remplacé Sergei Filin en début d'année.La compagnie a mis à l'affiche cinq grands ballets, dont le premier était une nouvelle production de Don Quichotte par Alexei Fadeyechev. La soirée d'ouverture mettait en scène Olga Smirnova, une danseuse lyrique aux proportions parfaites, promue en tant que première danseuse cette année, ainsi que Denis Rodkin. Malgré toutes ses qualités, Smirnova n'est peut-être pas un choix évident pour Quitterie, mais on ne pourra pas nier qu'elle a attaqué le rôle avec ferveur, et que sa technique était impeccable. Rodkin dansait le rôle de Basile qui lui allait comme un gant, avec ses sauts effervescents et son sourire charmeur. LIRE LA SUITE